• On The Road - Prologue

    On The Road - Prologue

     

    《 Dans la vie, chaque fin annonce annonce un nouveau départ. 》

     

    Je me laisse tomber contre le mur, ferme les yeux et soupire. Pourquoi ? Pourquoi il a fallu qu’ils nous attaquent ! On a pourtant fait en sorte qu’ils ne nous trouvent pas, on sait barricader comme jamais et pourtant ils nous ont trouver. Fais chier ! J’ouvre les yeux en entendant un bruit, je regarde brusquement à ma droite puis a ma gauche, d'où est-ce que ça vient ? Je me relève et longe le mur du bâtiment me retenant contre celui-ci, durant ma fuite, l’un d’eux m’a tiré dessus, dans la jambe. Le sang coule abondamment et ma plaie doit déjà être infecter.

     

    Je me stop en entendant une deuxième fois du bruit, je me retourne et écarquille les yeux en voyant l’un d’eux me fixer une arme à la main. Je marche à reculons avec l’espoir de pouvoir m’enfuir mais vu le sourire sur son … visage ? Est-ce qu’il en a seulement un ?

     

    Mon dos cogne quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Mon cœur bat au maximum, il n’a jamais autant pompé, même durant les compétitions de courses à pied. Le sourire sur la chose en face de moi s’efface et il s’avance précipitamment pointant son arme dans ma direction. Je lui tourne le dos pour commencer à courir mais, la personne contre qui mon dos à cogner, me tire contre lui, un halo nous enveloppe, je ferme les yeux cachant mon visage entre mes mains. Je vais mourir !

     

    - Tu peux ouvrir les yeux

     

    La chose retire mes mains de mon visage, j’ouvre doucement les yeux, m’attendant à ressentir une douleur au niveaux du dos mais, rien. Je m’écarte précipitamment de lui et le regarde. C’est une de ses choses ! Je regarde autour de moi, il fait sombre pourtant j’arrive a ressentir, que nous sommes dans une pièce plus ou moins grande. Les lumières s’allume, des portes s'ouvrent ou de ses choses en sortent maladroitement, certain se cogne les uns aux autres.

     

    - Tout va bien, calme toi, je peux sentir ton cœur s’affoler

    - Pourquoi je suis ici ? demandais-je

    - Tu es en sécurité, mon équipe médicale va soigner ta jambe puis tu pourras aller te changer et te reposer

    - C’est moi qui décide de ma sécurité, ton équipe ne me touchera pas, je ne vais pas me changer non plus, tu ne me toucheras pas

     

    Il me fixe, son équipe est derrière lui et me fixe aussi, attendant les ordres de leur chef. Je me rend compte que je peux voir le visage, ils sont comme nous, un visage type humain. Seul leur couleur des yeux changent, il n’y a ni bleu, ni vert et encore moins brun, ils ont tous les yeux mauve, je jette un œil au chef qui m’a emmener ici, lui ses yeux sont jaune. Est-ce que sait dû à son statut ?

     

    - Je m’appelle Chujiro, du moins c’est mon prénom d’origine humaine

     

    Un prénom japonais ! Est-ce qu’ils sont lié historiquement avec ses choses ? C’est peut-être un complot entre eux !

     

    - Tu es sur le “ Mardor “ un des nombreux vaisseau Tanri dans votre espace

     

    Mardor ? Un vaisseau ? Tanri ? Notre espace ? Je suis dans l’espace ! Sur un foutu vaisseau ennemi et selon lui tout va bien, je peux rester calme ! Ma tête tambourine, mon cœur y bat trop fort. L’envie de vomir me prend, ma tête tourne, l’air me manque, je ferme les yeux un instant mais, je me sens tomber au sol. Perdant pour la toute première fois de ma vie conscience. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :